Imprimer 

Le nettoyage de la ville représente un important travail dont on mesure mal l’ampleur. Il commence dès l’aurore et se termine tard en soirée. Trois agents sont chargés en permanence de rendre la ville impeccable.

Pour une ville propre au quotidien le service Voirie se répartit les tâches suivantes :

Traquer les dépôts sauvages

Cinq tonnes de dépôts sauvages (gravats, ordures et cartons d’emballages, bouteilles cassées, etc.) sont enlevées chaque année à Tonnerre et dans les abords de la ville.

Ramasser les cartons
L’équipe ramasse 1,2 tonnes de cartons provenant des commerçants tonnerrois, une fois tous les quinze jours.

Nettoyer à la main
Avec des chariots à pied, les employés veillent à la propreté des 52 km de voirie de la ville et ramassent toutes sortes de déchets abandonnés sur la chaussée.

Vider les corbeilles
Une vingtaine de corbeilles sont réparties dans la ville. Dans le centre, elles sont vidées une fois tous les deux jours.

Laver mécaniquement
Une balayeuse est affectée à l’ensemble de voies urbaines. Elle nettoie les caniveaux, les trottoirs et le marché couvert tous les samedis.

Effacer les tags et enlever les affiches
Les graffitis sont effacés régulièrement sur les bâtiments publics et des centaines d’affiches sauvages sont retirées.

 

Au 1er janvier 2015, la Communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne abandonnera l'application de la Taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) au profit de la Redevance incitative pour la facturation de déchets ménagers et assimilés.

Aujourd'hui, la TEOM et la REOM (Redevance d'enlèvement des ordures ménagères) financent le service de collecte et de traitement des déchets ménagers, y compris les déchetteries. Ces taxes sont sans lien direct avec le comportement de tri et de gestion des déchets de chacun.

Avec la mise en place de la Redevance incitative, chaque foyer sera responsabilisé et sensibilisé à la quantité de déchets qu'il produit et au coût réel de la gestion du service. ce nouveau mode de financement du service public d'élimination des déchets, qui répond au principe "pollueur-payeur", incitera chacun à diminuer sa production de déchets ménagers résiduels et à devenir acteur de sa facture.

En savoir plus :